La couverture santé se scinde en deux catégories : d’un côté l’Assurance Maladie obligatoire
de l’État et, de l’autre les couvertures fournies par des organismes privées. Tandis que le
régime obligatoire fourni le premier remboursement, souvent incomplet, ce sont les contrats
facultatifs qui viennent compléter cette prise en charge. D’où l’appellation complémentaire
santé. C’est la souscription à une complémentaire santé qui vous permettra de subvenir à vos
besoins en santé, même en cas de frais médicaux significatifs. Aujourd’hui, l’accès à ce type
de couverture est facilité, grâce aux différents choix de contrat qui conviennent à tous les
besoins et à toutes les catégories d’adhérent.

Les choix de fournisseur en complémentaire santé
Deux types de fournisseurs proposent les complémentaires santé. D’une part il y a les
assurances. Ce sont des entreprises commerciales qui, à ce titre, sont destinées à produire des
bénéfices. De plus, elles sont régies par le Code de l’Assurance. D’autre part, les mutuelles
sont également sur le marché des complémentaires santé. Elles ont un statu particulier car ce
sont des organismes mutualistes. Ceci étant, elles sont à but non lucratif. Pour la couverture
santé de leurs adhérents, les mutuelles fonctionnent par la mutualisation des risques.
Concernant le type de services fournis par ces organismes, on constate quelques différences.
Par exemple, la mutuelle ne doit jamais soumettre aux nouveaux adhérents à un questionnaire
santé. En revanche, les compagnies d’assurance peuvent faire des distinctions entre les
adhérents en fonction de leur état de santé. Cependant, les types de couverture sont quasiment
les mêmes pour les deux organismes.

Les choix de formules en complémentaire santé
Les offres en complémentaire santé sont plus que jamais nombreuses. On peut distinguer
ces offres selon les cibles : offre professionnel, offre familial, offre senior, offre étudiant,
etc. Les complémentaires santé peuvent également se distinguer en fonction de leur niveau
de couverture. Ainsi, il existe l’offre basique. Elle prend en charge le ticket modérateur,
autrement dit les frais de santé qui restent après l’intervention de la Sécurité Sociale. Certaines
proposent même le remboursement des dépassements d’honoraire, c’est-à-dire la différence
entre le tarif de convention considérée par la Sécurité Sociale et le tarif réel que vous
déboursez. Outre cette offre de base, d’autres formules proposent de meilleures garanties,
tant sur le taux de remboursement que sur les services compris. Ce type de formule est
personnalisable en fonction des besoins de l’assuré : meilleure couverture des soins dentaires,
forfait optique, service du tiers payant, etc.